Nouvelle Conscience

Nouvelle  Conscience

10 – Laissez-vous inspirer

Chut.jpg 

Se laisser inspirer, c’est choisir le changement et l’imprévu. C’est aussi choisir d’entrer dans ses sensations, son ressenti.

Etre inspiré, c’est choisir de ne plus être dans le contrôle. Attention, je ne contrôle plus rien, qu’est-ce qui va arriver…? !

Que du bien !

 

Personnellement, c’est ce que j’ai fait toute ma vie. Comme je l’ai dit par ailleurs, cela m’a permis de rencontrer des êtres extraordinaires et je n’ai pas toujours compris tout de suite l’enseignement qu’ils me donnaient. Et ces êtres n’étaient pas forcément des êtres physiques, mais des êtres d’une autre dimension.  Et ces êtres vous emmènent là où vous n’avez pas l’habitude d’aller. Par exemple, je suis allé faire une retraite au mont Sainte Odile. Là, une personne qui faisait la retraite me dit « entre dans cette petite chapelle, mets-toi au milieu et fait attention à ce que tu ressens ! » Ce jour-là, j’étais très fatigué et quand je suis ressorti de la chapelle, j’étais complétement rechargé. Cette chapelle est sur un champ énergétique très puissant.

 

J’y suis retourné l’année suivante faire un séminaire soit disant sur la guérison. Comme c’était dans l’environnement Catho, il y avait une messe tous les jours. A la fin, je ne supportais plus cet environnement  surtout que le séminaire sur la guérison n’avait rien à voir avec le sujet. Ce jour-là il y avait une messe en plein air. Au bout de 5 mn je suis parti. L’impression que j’avais, c’est comme si cela sonnait faux. Et je suis allé me promener dans la forêt environnante, le long du « mur païen ». Etonnant ! Je n’avais pas fait le rapprochement avec le nom. Je me sentais bien. Et là, je vois sur un immense rocher  de plus de 6 mètres de haut, sur le rocher, il y avait comme deux encoches de la largeur de mes bras écartés. Je me décide à mettre les mains dans les encoches et je restais 2 ou 3 minutes les mains dans ces encoches. Et là, j’ai reçu une sensation étonnante, c’est comme si je recevais de l’Amour du rocher. Bizarre, dans cette église qui est censée révéler l’amour du Christ, je ne ressens rien et à 200 mètres de là, je reçois de l’amour comme si il était émis par le rocher… Je rassure les chrétiens. Jésus et Marie sont les expressions vivantes  de l’Amour désintéressé ?

 

Je n’ai pas compris tout de suite, comme souvent dans ce genre d’expérience, puisque c’est tellement inattendu, tellement irréel. J’ai compris quelques années plus tard après avoir un stage sur les esprits de la nature. Et je sais aussi maintenant pourquoi j’ai vécu ça. Il fallait que je quitte la religion catholique car elle était trop éloignée de la vérité et du monde de la nature. C’était une religion intellectuelle,  inventée par des hommes qui avaient détourné le message de Jésus.

 

L’amour n’a pas besoin de religion

Le message de Jésus est un message d’Amour et l’amour n’a pas besoin de religion. Je me suis rendu compte que même la nature, même un rocher était capable d’exprimer l’amour. Ce n’était peut-être pas le rocher qui exprimait l’amour, mais l’esprit de la nature qui était là présent. Je n’en sais rien, sauf que 3 ans plus tard, j’ai fait un stage sur les esprits de la nature et j’ai pu constater leur réalité. Nous étions plus de 30 personnes à ce stage et quand l’animateur nous demandait ce que nous ressentions pour la majorité nous ressentions la même chose. Comme c’est uniquement du ressenti, nous ne pouvions pas être manipulé.

 

Tout cela pour vous dire que si je ne m’étais pas laissé inspirer, je n’aurais pas fait toutes les expériences qui ont suivi. Et depuis quelques années, j’ai comme un radar qui me permet de détecter les manipulateurs. J’ai constaté que pour la plupart du temps ce sont des êtres sincères, au départ. Puis ensuite ils deviennent manipulateurs, soit parce qu’ils suivent un enseignement et qu’ils veulent à tout prix le démontrer, même quand ça ne marche pas. Soit parce que l’égo reprend le dessus et qu’ils ont besoin de prouver quelque chose.

 

Spirituellement, il n’y a que l’expérience qui compte, tout le reste est de la théorie invérifiable.

 

Mais si je me laisse inspirer, mon guide intérieur me guidera vers la meilleure proposition pour mon évolution.  Et ce qui bon pour moi n’est pas forcément bon pour un autre, sauf si mon intention est juste.

 

Se laisser inspirer, c’est accepter de perdre le contrôle. Mais c’est aussi accepter qu’une conscience supérieure prenne le contrôle et nous emmène là où nous ne penserions pas aller. Aurais-je pu imaginer qu’en faisant un stage « catho » j’aurais fait une rencontre avec les esprits de la nature. Non ! Cela s’est passé parce que j’ai écouté ma conscience, parce que j’ai ouvert mon esprit à tous les possibles.

 

Avoir le contrôle c’est avancer sur des chemins tracés d’avance, par d’autres.
Se laisser inspirer, c’est sortir hors des sentiers battus.

 

Se laisser inspirer, c’est être curieux de l’inconnu, c’est être  curieux d’un nouveau possible, d’une autre vision du monde. Et quand nous allons dans la bonne direction, c’est comme si nous étions entrainer à aller encore plus loin. Je faisais des recherches sur des techniques énergétiques et je trouve un  exercice énergétique de Qi gong sur internet. Maintenant, je le pratique quotidiennement. Dans la semaine qui suit, ma prof de Qi gong nous montre un exercice qui active l’énergie. Et chacun peut constater que l’énergie suit notre pensée. Le savoir, c’est bien, l’expérimenter, c’est mieux.

 

Se laisser inspirer, c’est aussi parler avec son guide. Il y a des techniques pour connaitre son guide, mais qu’importe si vous ne savez pas qu’il est précisément, interrogez-le, il vous répondra. Vous pouvez aussi lui parler comme à un ami. Les réponses qu’il va vous donner ne seront pas mentales, mais plutôt des concours de circonstances inattendues.

 

Se laisser inspirer, c’est lâcher prise.

La relaxation, la méditation, la pensée positive favorisent l’inspiration.

Est-ce que j’ai besoin de tout maitriser ?

Si je réponds « oui ! » il est peut-être temps de lâcher prise. En lâchant prise vous perdez en maitrise, mais vous gagnez en liberté ? Mais cela, vous ne pouvez vous en rendre compte que si vous lâchez prise.

 

 

 

 



12/02/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 315 autres membres