Nouvelle Conscience

Nouvelle  Conscience

Comment communiquer avec vos guides

 

ange

 

 

 

 

Quelques méthodes 

Faire le calme en soi

Ensuite, un autre point clé dans la communication avec l’invisible est d’apaiser le mental, pour éviter qu’il ne vienne parasiter la communication avec son bavardage habituel ‚

La communication intuitive ou spirituelle se fait à partir du cœur en quelque sorte, et non à partir de la tête. C’est du côté des ressentis que ça se passe, et non au niveau de la réflexion.

Bien sûr, certains messages pourront vous apparaître sous la forme de pensées, mais vous ressentirez en même temps une sorte d’étincelle intérieure, quelque chose de joyeux qui vous indiquera que ce n’est pas votre mental qui parle.

Il est difficile d’exprimer ce qu’on ressent dans ces moments-là avec des mots, aussi, je vous dirais que le meilleur moyen d’explorer cette dimension est d’expérimenter la chose et d’observer, tout en faisant preuve de patience.

 

Pour en revenir à nos moutons, plus vous allez maîtriser votre mental, plus vous aurez de facilité à accéder aux messages de vos guides.

 

Dialoguer avec son égo

Je vous ai déjà parlé dans un précédent article que vous pourrez retrouver ici de la méthode qui consiste à dialoguer avec son ego, à le remercier chaleureusement de vouloir nous aider et nous protéger tout en lui indiquant qu’on se sent en mesure à présent de diriger le navire par nous-mêmes.

Offrir à la petite voix du mental la reconnaissance dont elle a besoin permet de se recentrer et d’aller rapidement vers un apaisement intérieur.

 

La méditation

Ensuite, une autre méthode simple, mais efficace est la méditation. Il ne s’agit pas ici de rester dans la position du lotus pendant des heures ou des journées entières pour trouver le calme en soi (bien qu’étant en train de lire « Autobiographie d’un Yogi » j’ai bien envie de tout lâcher par moment pour ne faire que ça et vivre dans un état de grâce permanent 🙂 )

 

La technique que je vous propose ici vous prendra 10 à 15 minutes chaque jour, et ma recommandation est de vous installer bien confortablement dans un fauteuil pour pratiquer. Évitez la position couchée où vous risquez de vous endormir en cours de route et de passer à côté des bénéfices de cet exercice.

 

Installez-vous donc confortablement. Observez votre corps et les tensions qui se trouvent dans celui-ci et relâchez ces tensions au fur et à mesure que vous en prenez conscience. Ensuite, commencez à vous concentrer sur votre respiration. Respirez tranquillement, par le ventre, comme lorsque vous dormez.

À chaque fois qu’une pensée intervient, ne cherchez pas à la chasser, ne commencez pas non plus à y réfléchir, mais revenez à votre respiration et observez cette respiration. Considérez l’air qui entre et sort de vos poumons, et soyez très attentif à votre corps, les sensations de ce corps dans votre fauteuil, les points de contact entre vous et ce fauteuil, etc.

 

Au début, ça va demander quelques efforts pour ne pas se laisser entraîner par les pensées qui vont inévitablement passer par là, mais vous verrez que rapidement, si vous pratiquez chaque jour un peu, vous allez ressentir un calme intérieur de plus en plus grand et votre mental va devenir plus paisible aussi. Ça marche même pour les zèbres et leur mental en ébullition, parole de zébrette ! 

 

Plus vous serez au calme à l’intérieur, plus vous aurez de facilité à écouter vos ressentis ou à percevoir les messages qui vont vous être transmis sous une forme ou une autre par vos guides.

 

Posez vos intentions

Je vais partager ici avec vous mon approche, ma façon de procéder pour communiquer avec mes guides, mais gardez bien en vue que c’est ce qui fonctionne pour moi, et que la méthode peut être très différente pour vous.

N’écartez aucune possibilité dans votre propre pratique, et laissez le bon soin à vos guides de trouver la meilleure approche pour établir le lien avec vous. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de faire, juste celle qui nous correspond‚

 

Bien ! Quand je souhaite communiquer avec mes guides pour mon propre cheminement, je pratique la petite méditation dont je vous ai parlé juste au-dessus, et à présent, il n’y a même plus besoin d’attendre, car le contact s’établit presque instantanément.

 

Le point de départ est de poser son intention de communiquer avec ses guides. Je le fais en général mentalement ou à voix basse, selon ce que je ressens (eh oui, encore des ressentis !) Je demande l’aide de mes guides et je leur indique le sujet pour lequel je sollicite leur aide. Plus ce que vous allez exprimer sera clair, plus la réponse reçue sera cohérente et claire elle aussi, ça vous rappelle quelque chose ? 🙂

 

Pour ce qui est de la façon de poser ses intentions, même chose que tout à l’heure. Inutile de faire une grande cérémonie ou d’utiliser une certaine forme de langage, sauf si c’est ce qui vous convient à vous. Les guides sont comme vos meilleurs amis. Ils se fichent que vous utilisiez un langage familier pour parler avec eux. Ils vous aiment de façon inconditionnelle et ils ne se vexeront pas parce que vous ne respectez pas un protocole bien précis qui serait déjà établi.

Soyez serein et en pleine confiance dans votre démarche.

 

Réception

Pour ce qui est de la réception des messages, ça peut se manifester sous tout un tas de formes.

Pour ma part, c’est souvent à travers un ressenti, ce qu’on peut appeler « flash » en voyance, comme une sorte de bloc d’informations qui me parvient et sur lequel je pose des mots ensuite. C’est assez difficile d’exprimer tout ceci avec des mots, mais je ne crois pas qu’il existe à ce jour une façon de faire ressentir à un autre ce qu’on ressent soi-même, alors on va se débrouiller avec les mots ‚

Il m’arrive aussi de recevoir des images ou des symboles qui vont être parlants pour moi et répondre à ma question.

Ce que je remarque aussi, c’est que même quand le sujet pour lequel je sollicite mes guides est sensible à mes yeux ou source de colère, les messages reçus sont toujours pleins de sagesse et de lumière. Et c’est précisément là que je suis sûre que ça ne vient pas de mon mental, parce que de ce côté, c’est plutôt la tempête.

 

 

Pour avoir le texte intégralement cliquer sur : Laure Zanella

 



22/11/2019
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 251 autres membres