Nouvelle Conscience

Nouvelle  Conscience

TRANSURFING - Terminologie

Transurfing2.jpg

TRANSURFING - Les Grands Principes

La réalité se trouve en dehors de vous aussi longtemps que vous le croyez

 

Transurfing de la réalité est apparu il y a quelques années seulement en Russie où il a connu un succès phénoménal. Il est depuis sorti sur tous les continents et dans de nombreux pays.

Ce concept réunit et intègre à la fois les représentations (idées, visions, points de vue) les plus récentes et les plus traditionnelles sur l'homme et ses capacités à influencer sa vie - événements, acquisitions, relations: la physique quantique, les modèles de la réalité, les rêves réalisés, les psychotypes, les typologies de personnalité, les principes de la psychologie classique, du coaching et de l'approche transpersonnelle, la religion et la science.

 

Tout ceci constitue à l'intérieur de Transurfing un outil remarquable, concret, pragmatique et facilement utilisable par tous.

 

Transurfing.jpg

GLOSSAIRE DES TERMES DE TRANSURFING

Transurfing :

L’art et la science de gérer sa ligne personnelle de vie au diapason de ses aspirations. Ce qui était impossible devient possible. « La vérité est en dehors de vous aussi longtemps que vous le croyez ». C'est la voie pratique de la gestion de la réalité et du destin personnel, la vie telle que nous la désirons.  

 

Amour inconditionnel :

Énergie créatrice à la base du monde. Être dans l'amour, c'est donner sans attente de recevoir, lâcher prise sur les défauts des autres, et faire baisser l'importance. Il ne peut pas y avoir de potentiel en excès avec l'amour inconditionnel.

 

Balancier :

Plusieurs personnes pensant dans la même direction créent une structure énergétique d’informations appelée balancier. Nous vivons dans un monde de balanciers. Les balanciers se concurrencent les uns/les autres pour avoir le plus grand nombre d'adhérents possible. Tous les balanciers sont fondés sur des règles qui statuent sur ce qui est admissible ou inadmissible, juste ou incorrect, vrai ou faux. Les balanciers proposent l'ensemble des valeurs et des règles que doivent absolument respecter leurs adhérents. Les balanciers possèdent une grande force et une forte influence sur les personnes qui y adhérent. Seule la personne, qui choisit pour elle-même les règles, valeurs, priorités et but à poursuivre, peut se libérer des balanciers et obtenir sa propre destinée.

 

Balancier (mécanisme du) :

Les balanciers créent leurs propres règles et lois. Ils forcent leurs adhérents à les respecter, sans aucune considération pour les aspirations profondes de ceux-ci. La plupart des balanciers reçoivent leur 'suralimentation' énergétique en poussant leurs adhérents contre les adhérents des autres balanciers et utilisent à cette fin l'énergie de la lutte. Ils provoquent ainsi les conflits familiaux, les guerres entre les états, les guerres de religions, etc.

 

Balancier (l’aspiration du) :

Le balancier attire le plus possible d’adhérents pour gagner de l’énergie et établir sur eux son influence personnelle. Sans adhérent, un balancier meurt.

 

Balancier (l'action du) :

Le balancier génère des actions pour la préservation de sa structure et obtenir des adhérents. Bien souvent, ce qui vous arrive est initié par les balanciers pour vous 'attraper émotionnellement'. Vos proches, qui sont sous l'influence de balanciers, peuvent jouer ce rôle inconsciemment.

 

Balancier (les jeux du) :

Ce sont les jeux, les situations, les rôles que le balancier vous propose pour vous pomper l’énergie dont il a besoin. Vous pouvez les accepter ou ne pas les accepter. Il peut vous proposer d'être son favori, il peut aussi faire peur en évoquant des conséquences négatives. Dans tous les cas il vous sera nécessaire de payer le prix déterminé. Si vos buts coïncident avec les buts et la direction du balancier, vous pouvez «vous donner en location» ce qui signifie non pas une relation de dépendance mais une relation délibérée et même coopérative avec le balancier.

 

Balancier (faire échouer le) :

Le balancier échoue lorsque vous refusez de lutter contre lui ou faites quelque chose d’inattendu.

 

Balancier (se mettre en location) :

Si vous devez donner de l'énergie à un balancier, travailler pour lui, alors donnez-vous en location, c'est à dire, faites votre travail impeccablement et sans perdre de vue votre propre but. Les personnes qui tombent en burnout sont des personnes qui ont oublié leur propre but au profit de celui du balancier.

 

But:   

C'est le point de départ pour surfer sur la vague de succès. Définir un but permet de savoir dans quelle direction faire le premier pas et mettre en route l’intention interne. Si ce but est vraiment le votre, alors l’esprit et l’âme sont en résonnance et vous déclenchez le vent de l’intention externe, qui vous facilite alors le chemin vers votre but en s’accordant au secteur de l’espace des variantes où la réalisation de votre but se trouve.

 

Choix:   

C'est le choix de la variante dans laquelle vous recevez ce que voulez. Vous choisissez vous-même le destin, les partenaires, les relations et les résultats que vous recevez. Selon Transurfing, c'est votre choix, et non celui qu'on vous impose. Lorsque vous posez le choix, ne vous souciez pas outre mesure des moyens de parvenir au résultat.

 

Choix et Réalisation :
Le choix se transforme en réalisation, quand on satisfait trois conditions :

  1. Il y a désir, supposition, vision, but, image, ou diapositive du but.
  2. L'âme et l'esprit sont d'accord l'un avec l'autre pour la direction choisie.
  3. On manifeste l'intention. Intention d'agir (interne) et résolution de recevoir ce que vous avez l'intention d'obtenir (intention externe).

Quand ces trois conditions sont accomplies, vous donnez en réalité un ordre, comme au restaurant. Ainsi chaque personne forme à tout moment et sans interruption sa couche du monde.

 

Cliché du but :

Représentation précise du but, de ce que vous voulez recevoir. Elle contient l'image de l'événement, l'idée, le sentiment, l'émotion, l'action, les décors, les odeurs, les sons, les sensations... Le cliché, que vous pouvez ajuster au fur et à mesure, vous permet de savoir si vous avancez dans la bonne direction.

 

Couche du monde :

Chacun de nous, par son choix, crée sa réalité personnelle, sa couche du monde. Nous pouvons gérer notre couche du monde et obtenir ce que nous voulons.

 

Décisions :

Inconsciemment, les décisions sont directement influencées par la perception de la réalité (émotions). La bonne décision aide à agir, trouver les issues aux situations et atteindre des résultats concrets. La difficulté apparaît lorsque la décision est inadéquate à la situation en cours, d'autant plus que la personne est rarement encline à reconsidérer sa décision. Une bonne décision apporte la sérénité immédiatement et prend en compte / accepte le risque lié à la décision.

 

Demandeur, Offensé et Guerrier :

  • Un demandeur reste simplement assis, sans prendre d'initiative ni faire aucun effort pour aller quelque part... Il espère gagner à la loterie ou un miracle sans rien faire et devient un pantin des balanciers, lesquels déterminent son destin à leur guise...
  • Un offensé exprime son insatisfaction et exige quelque chose qui est supposé être de son bon droit... Il est certain d'avoir raison et se met en colère, proteste, exprime ses doléances... Ce faisant, il engendre encore plus de dégâts à sa destinée puisqu'il crée un potentiel en excès en accordant trop d'importance à ce qui l'a offensé.
  • Un guerrier a choisi de se battre avec le monde pour prendre sa place au soleil. En adoptant une position dure, l’homme entre en guerre avec les balanciers, attiré par la compétition, bataille contre tous les obstacles de plus en plus nombreux qui se dressent sur son chemin... Sa vie entière est un combat continuel pour l’existence.

La position alternative que propose Transurfing face à ces trois attitudes est celle de l'observateur.

 

Diapositive du but :

Représentation précise du but, de ce que vous voulez recevoir. Elle contient l'image de l'événement, l'idée, le sentiment, l'émotion, l'action, les décors, les odeurs, les sons, les sensations... La diapositive, que vous pouvez ajuster au fur et à mesure, vous permet de savoir si vous avancez dans la bonne direction.

 

Dialogue intérieur :

"Conversation" de soi à soi, ce que nous appelons 'je'; système intégré à l'esprit, qui contrôle, suit ou établit les règles, les punitions. Lorsque le dialogue intérieur de l'esprit est d'accord avec l'intuition de l'âme, l'intention externe se manifeste.

 

Énergie :

Pour recevoir ce que vous souhaitez, il est nécessaire d'avoir de l'énergie libre en stock. En présence de l'énergie libre, chaque personne est capable d'un raisonnement sain et influence effectivement sa réalité personnelle. Le dialogue intérieur gaspille une quantité immense d'énergie puisque l'intention est dirigée à l'intérieur. Par contre, un mode de vie harmonieux (à l'écoute de l'intuition de l'âme) apporte beaucoup d'énergie.

 

Espace des variantes :

Matrice d'énergie à partir de laquelle nous créons notre réalité. La réalité comprend une quantité infinie de variantes mais seules celles que nous choisissons délibérément pour nous-mêmes deviennent accessibles à notre perception. Vous pouvez toujours et à n'importe quel moment choisir n'importe quelle autre variante. L'espace des variantes est d'une certaine manière très 'plastique' si vous êtes vous-mêmes prêt aux changements. Vos possibilités sont uniquement limitées par votre intention.

 

Forces d’équilibrage :

Dans le monde, tout tend vers l'équilibre (statique ou dynamique), c'est ce qui évite le chaos. L’action des forces d’équilibrage a pour but d’éliminer le potentiel en excès. Les forces d'équilibrage vont au plus simple; pour elles, le brin d'herbe a la même importance que l'être humain ou la galaxie toute entière. Si vous créez un potentiel en excès (déséquilibre), il leur est plus facile de vous donner un coup dans le nez que de modifier l'univers autour de vous. Les forces d'équilibrage vous "privent" de l'objet de votre importance ou vous poussent contre ce que vous essayez d'éviter.

 

Fraile :

Le Fraile est l'état de l'âme de l'Homme, dans lequel sont insérés/inscrits ses plus grands désirs, ce qui fait son individualité propre. Si vous écoutez l'intuition de l'âme, il vous sera facile de percevoir ce que veut et de quoi a besoin la personne, à qui vous avez affaire ou 'avec qui' vous vous trouvez dans une relation.

 

Frailing :   

Frailing est une charmante technique de relation humaine, d'âme à âme : Rejetez l’intention d’obtenir, remplacez-la par l’intention de donner et vous recevrez ce que vous vous êtes refusé.

 

Image intérieure :

Pour tout élément intervenant dans votre vie, il y a une image intérieure comprenant la vision (tableau) et l'émotion (sentiment). L'image intérieure n'est pas constante ou fixe, bien que certaines images puissent être durablement figées. Les images figées reflètent certaines décisions fortes et le degré d'importance que vous accordez. En changeant l'image, en changeant la relation à l'image existante, vous pouvez sans effort et rapidement changer la réalité que vous éprouvez.

 

Imagination :

Lorsque l'imagination est utilisée comme un outil de gestion de la réalité (par exemple pour créer une diapositive du but), elle joue entièrement son rôle. Lorsque l'imagination 'imagine le pire' et provoque la peur, elle crée de l'importance. Lorsque l'imagination est utilisée pour fuir la réalité, elle vous empêche de gérer votre réalité.

 

Importance : La principale raison des relations de dépendance est l’importance que vous donnez, peu importe à quoi : un but, un résultat, une personne, un objet matériel ou vous-même. L'importance est à la base des potentiels en excès. А tout instant, n'importe qui peut changer sa relation et la faire passer de très importante, à moins importante, puis neutre.

 

Importance interne :

L’importance interne, c’est quand vous donnez une signification trop grande à ce que vous sentez ou éprouvez, par exemple un sentiment d'infériorité.

 

Importance externe :

L’importance externe c’est quand vous donnez une signification trop grande à quelqu’un ou à quelque chose d’extérieur, par exemple votre but.

 

Importance (la coordination de l') :

Chacun choisit quelle signification donner à ce qui le touche. En donnant une signification trop grande au désir ou au but, vous les dévalorisez. En fonction de votre choix, selon le sens que vous attribuez, vous êtes capable de coordonner l'importance et de fait, augmenter les chances de recevoir notamment ce que vous voulez recevoir.

 

Importance (diminuer l') :

L’importance est le seul obstacle sur le chemin de la réalisation de votre désir. L'importance est la source de la stressabilité.

 

Importance (coordination de l') :

Les désirs qui sont libres de potentiel d’importance et de potentiel de dépendance se réalisent.

 

Intention :

C’est la force dirigée, l’énergie dirigée. C’est la prise de résolution de recevoir quelque chose, que ce soit un résultat ou une émotion. Souvent, les demandes des personnes ne correspondent pas à leur besoin réel. On peut définir l'intention véritable selon cette simple formule : «l'Intention = le résultat» ou « le résultat vous montre ce que, en fait, vous avez choisi. ». Vous pouvez mesurer l'intention à travers chaque cas concret.

 

Intention interne :

L’intention interne, c'est la force, l'attention et l'énergie focalisées sur le processus de votre propre mouvement vers le but. C’est la détermination d’agir dans le monde matériel, de faire un pas vers le but. Si l'intention interne est dirigée vers ce qui se passe à l'intérieur de vous — sentiments, émotions, pensées- il y a court-circuit et l'énergie ne peut pas être effectivement utilisée (renforcement du dialogue intérieur, l'esprit veut cela, l'âme autre chose). L'intégrité/alignement de la personne est la condition essentielle pour le mouvement vers le but puisqu'elle apporte l'intention externe.

 

Intention externe :

L’intention externe, c'est la force, l'attention et l'énergie partant de l'intérieur de vous en direction de l'extérieur, du monde environnant, de la réalité vivante autour de vous. En d'autres termes, c'est se focaliser sur la façon dont le but se réalise de lui-même. C’est la détermination à obtenir, la réflexion de votre choix personnel. L'intention externe permet de se déplacer vers un autre secteur de l'espace des variantes, une autre ligne de vie. En réalité, l'intention externe crée la réalité, ce qui signifie que vous cessez de vous considérer séparé du monde extérieur. Les possibilités de l'intention externe sont incalculables, puisque dans l'espace des variantes, tout vous est accessible.

 

Coordination de l'intention :

la position que vous prenez par rapport à un événement qui vous arrive – soit positive, soit négative. Voir le côté positif, en utilisant l'humour s'il le faut, ou considérer l'événement comme une expérience enrichissante, permet de coordonner l'intention interne et externe dans la direction de la réalité souhaitée. En d'autres mots, l'utilisation appropriée du libre arbitre.

 

Ligne de vie :

Une ligne de vie comprend les événements, l’entourage et les décors de votre vie. Elle est formée par la succession de causes et d'effets que vous avez induits avec votre intention. Par habitude, vous ne voyez que les représentations existantes et les décisions qui coïncident avec la ligne de vie sur laquelle vous vous trouvez. En changeant de ligne de Vie, vous pouvez avoir accès à ce qui est absent de celle sur laquelle vous vous trouvez maintenant. Il y a toujours une possibilité de passer d'une ligne de vie à l'autre.

 

Maître de la Réalité :

l'auteur de sa Vie, celui qui choisit sa réalité, en cela – Vous.

 

Miroir :

Tout ce qui est présent dans votre réalité a une raison dans le monde énergétique. Tout choix, sentiment, toute émotion ou décision influencent votre réalité. Le monde reflète notre choix personnel, qu'il soit conscient ou inconscient. Si nous croyons que ce reflet est la réalité, alors nous n'avons plus la possibilité d'influer sur notre réalité.

 

Observateur :

L’observateur est le témoin silencieux non impliqué de chaque situation, chaque événement, sans jugement ni émotion. Pour résoudre un problème, ne vous identifiez pas au problème mais devenez 'observateur extérieur' pour mieux apporter la bonne réponse, le bon choix.

 

Prise de conscience :

C'est à la fois la compréhension/vision de ce qui se passe dans votre réalité et l'identification de votre émotion par rapport à ce qui se passe. On peut dire que chacun de nous a un ressenti de chaque moment de sa réalité mais se focalise sur ce qu'il estime possible pour lui-même. Ce blocage est dû à ses propres décisions (filtres) ou à cause de l’incapacité à gérer son émotion. Au moment où la vision coïncide avec le ressenti émotionnel, il y a compréhension. C'est le moment où l'âme "entend" l'esprit et l'esprit "voit" l'âme.

 

Plan B :

Pour éviter de donner trop d'importance à votre but, imaginez un plan B, c'est à dire une solution de secours si ce que vous aviez envisagé ne fonctionne pas. Ainsi, vous faites baisser l'importance et évitez l'action des forces d'équilibrage.

 

Potentiel en excès :

Un potentiel en excès se crée uniquement si une trop grande signification (importance) se rajoute à une évaluation. En d'autre terme, dès que vous accordez trop d'importance à quelque chose, interne ou externe. Il se manifeste par l'inquiétude, la peur, l'effort, la perte du calme, la perte de l'équilibre personnel, le renforcement du dialogue intérieur. Exemples: un désir trop fort, le mécontentement, le jugement, l'admiration, l'idéalisation, le mépris, la vanité, les sentiments de supériorité, de culpabilité ou d'infériorité.

 

Réalité :

C’est l’énergie vivante présente/matérialisée en quantité incalculable de formes et d’images. C'est, avant tout, ce que chacun de nous éprouve et vit, souvent sans s'en rendre compte. C'est tout ce qui constitue votre chemin de vie, depuis que vous êtes né jusqu'au moment où vous quittez votre individualité.

 

Relations de dépendance :

Plus vous comptez sur quelque chose ou quelqu’un en dehors de vous, plus vous êtes entrainé dans une relation de dépendance. Les relations de dépendance créent le potentiel en excès. Dans ce cas votre attention est plus dirigée vers le fait de ne pas perdre que de recevoir. Alternative aux relations de dépendance: les relations d'interdépendance (coopération). Dans ce cas on est conscient de la relation mais on n'impose pas d'exigences mutuelles. C'est la voie vers la liberté.

 

Signes indicateurs :

Les signes indicateurs se manifestent lorsque vous êtes sur le point de changer de ligne de vie. La réalité reflète alors quelque chose qui n'entre pas dans le scénario habituel. Lorsqu'une succession de choses vous arrivent, vous pouvez y voir des signes. Un signe n'a de signification que pour vous. Celui ou ceux qui en sont à l'origine ne l'ont pas fait intentionnellement. Si vous êtes attentif à ces signes, vous pouvez passer plus rapidement d'une ligne à l'autre.

 

Style de vie : C'est votre fixité dans les mêmes représentations et décisions qui vous retient à votre ligne de vie. Le style de vie reflète les décisions inconscientes et peut être exprimé par une devise simple: « Le style de vie "fixe" votre attention dans un domaine limité et forme une 'vision de tunnel'». Vous pouvez alors penser que d'autres possibilités, d'autres variantes de la réalité, vous sont ''inaccessibles". Puisqu'on peut changer les représentations et les décisions, le style de vie n'est pas un obstacle insurmontable Les nouvelles représentations et les nouvelles décisions amènent à l'élargissement du choix, et, par conséquent, à une autre perception du monde.

 

Succès :

Quand vous vivez une réussite, pour ne pas créer de potentiel en excès avec votre satisfaction ou votre fierté, éprouvez de la gratitude. Attribuez cette réussite à votre ange gardien. Un ange gardien ne crée jamais de potentiel en excès.

 

Transition délibérée (consciente) : Le moyen avec l'aide duquel vous pouvez vous déplacer sur la ligne de la vie que vous choisissez pour elle-même. Le mécanisme ressemble à celui qu'utilise le balancier, en essayant de vous entraîner dans la transition induite (inconsciente), mais dans ce cas, c’est vous même qui choisissez le signe (positif) de votre relation avec l'événement

 

Transition induite (inconsciente) :

C’est l’influence négative du balancier sur vous qui vous induit à choisir une ligne de vie négative. Lorsque le balancier vous fait 'penser négativement', vous créez votre réalité négative. Cette influence permet au balancier d'agir sur vous pour recevoir l'énergie dont il a besoin pour exister, attirer plus d'adhérents ou retenir ceux qui sont déjà attrapés. Cette influence rentre en action quand vous choisissez vous-même ce que vous souhaitez éviter à tout prix. Vous pouvez percevoir ce mécanisme sur vous-même, quand vous êtes émotionnellement accroché par une information "négative" qui "capte" votre attention à l'aide des émotions de peur, de culpabilité ou de honte.

 

Unité de l’âme et de l'esprit :

L'esprit a la volonté (intention interne) mais n'est pas capable de diriger l'intention externe. L'âme a un lien avec l'intention externe, mais elle n'a pas la volonté. Pour diriger l'intention externe, l'unité de l'âme et de l'esprit est nécessaire. S'ils trouvent l'unité dans l'inquiétude, la peur ou l'aversion, alors le pire se réalise et la réalité reste maussade. S'ils sont joints dans l'inspiration créatrice, vous pouvez recevoir tout ce que vous souhaitez.

 

Vague de succès :

La vague de succès est une accumulation de lignes de vie favorables dans l’espace des variantes. Elle se manifeste par une succession d'événements favorables dans votre vie.

 

Vie selon son âme :

Chacun de nous est prédisposé pour quelque chose. Cette prédisposition se manifeste par l'état de l’âme. Lorsque vous vivez selon votre âme, vous vous sentez rarement fatigué ou déprimé, parce que l'énergie avance dans la direction juste – en direction de sa réalisation. Parfois, pour avoir la vie selon son âme, il est nécessaire de relever le défi et d'avancer vers son but, malgré la pression et les attaques des balanciers.

 

Zone de confort :

Ce qui est habituel, étudié, contrôlé et maîtrisé. Si vous vous êtes habitué à des difficultés, par exemple, il vous sera difficile d'accepter de vivre dans une variante de la réalité où tout se passe facilement et sans efforts. Sortir de cette zone de confort – pas si confortable que cela – signifie aller vers l'inconnu, dépasser ses peurs, aller dans la zone de progression pour émerger dans la zone où tout est possible.

 

Et n'oubliez pas ceci:

Transurfing plante en vous des graines qui vous permettent de créer votre réalité telle que vous la souhaitez, et c'est vous et vous seul qui allez les cultiver, les faire germer, les arroser, les chérir...

En d'autres termes: Si la vie est jeu, à vous de jouer !

 



06/03/2015
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 314 autres membres