Nouvelle Conscience

Nouvelle  Conscience

5 - Avoir une vision claire

Regard d'enfant.jpgJe ne peux progresser vers la plénitude que si j’ai une vision claire. Il faut que je sache où je veux aller. Je ne peux aller vers ma plénitude si je navigue à vue. Il y a une maxime qui dit « Gouverner, c’est prévoir ». Pré-voir, c’est-à-dire avoir une vision de ce que l’on désire, de ce que l’on veut. Prévoir, c’est voir en avance. Voir en avance signifie avoir une vision à la fois globale et précise et anticiper. Je vais prendre l’exemple d’un séjour à la montagne.

 

Vision globale

Je vais partir en vacances à la montagne. J’ai auparavant une vue de l’endroit où je veux aller, je sais ce que c’est une montagne et que, une fois là-bas, je vais devoir monter et descendre.  Par contre, même si j’ai fixé les grandes lignes, je ne sais pas ce qui va se passer.

Préciser sa vision

Elle en doit pas être très précise, mais suffisamment. Dans ma vison je dois savoir si je vais à la montagne, pour marcher, pour faire de la raquette, pour faire du ski de fond, su ski de piste ou simplement pour changer d’air.

Anticiper

Anticiper, c’est prévoir le minimum pour atteindre mon objectif. Dans le cas de la montagne, c’est réserver l’hôtel ou le chalet, équiper sa voiture, prévoir d’acheter ou louer son matériel, etc.

 

Dans ces quelques lignes vous voyez ce que c’est une vision claire.

Dans ma vie où est-ce que je veux aller et pourquoi faire ?

Et cela est vrai quel que soit votre âge. La stagnation, le manque d’objectif, c’est la mort, même si elle n’est pas physique.

 

Qu’est-ce que je veux précisément dans ma vie ?

Attention j’entends par précisément, par exemple, avoir une vie sans souci. Et là, je vois immédiatement une levée de boucliers, une vie sans souci, ce n’est pas possible. Effectivement, totalement sans souci, certainement, mais les minimiser au maximum, c’est possible, à condition d’en faire sa priorité, sa vision globale. Je viens de recevoir un document pour une visite de santé et quand je regarde tous les problèmes évoqués, je m’aperçois que je n’ai quasiment rien à part des problèmes d’arthrose qui ne sont même pas mentionnés dans l’étude.

Etre  en bonne santé peut-être une vision globale.

Ensuite, qu’est-ce que je vais mettre en place pour être en bonne santé. Un sportif et un non-sportif vont mettre en place des approches différentes. Le non-sportif pourra s’orienter vers des gymnastiques douces, une alimentation énergétique. Le sportif devra peut-être freiner son esprit de compétition. Bien sûr, je parle ici d’un objectif santé. Si mon objectif est la compétition, il risque d’y avoir un conflit avec l’objectif santé. C’est pour cela qu’il faut avoir une vision claire, sachant qu’ensuite l’esprit va aller dans le sens de cette vision. Il faut savoir qu’on ne peut pas être en bonne santé en faisant n’importe quoi. Encore faut-il savoir ce qu’il faut faire, mais là, c’est un autre sujet.

 

Je vous dis cela pour bien montrer qu’il ne suffit pas d’avoir seulement une vision et qu’il faut faire les choses correctement.  Le navigateur est un bon exemple, il sait qu’avec son voilier, il doit se rendre à tel endroit. C’est sa vision claire. Ensuite, il va suivre la carte pour se rendre là où il doit aller. Il va peut-être rencontrer des tempêtes, ou au contraire être dans des périodes sans vent. Mais comme la vision de son objectif est claire il va l’atteindre. Nous verrons plus tard qu’en travaillant sur le mode quantique, nous allons pouvoir éviter les tempêtes ou les aborder sereinement. Le mode quantique est un mode dans lequel les événements se conforment à notre vision.  Et, quand cela semble ne pas fonctionner comme je veux, c’est que j’ai quelque chose à apprendre. Revenons à notre navigateur, quel que soit l’endroit où il se trouve en mer, il garde à l’esprit la vision de son but. Quantiquement, à chaque fois que la vision de notre but est claire, les choses se mettent en place d’elles-mêmes. Cela ne signifie pas qu’il n’y aura rien à faire, mais plutôt que je prendrais plaisir à faire ce que j’ai à faire. Pour progresser rapidement, cherchez quelle est votre propre vision du bonheur. Je rappelle que le mot « bonheur » signifie « être bien maintenant » et non pas heureux quand vous aurez atteint votre but. Le navigateur ne trouve pas le bonheur quand il arrive à destination, mais bien quand il navigue parce que c’est sa passion.

 

Quel est votre vision du bonheur ? Si c’est l’argent, vous n’en aurez jamais assez. Si, c’est faire ce que vous aimez faire, alors vous allez dans le bon sens. J’ai suivi une formation qui s’appelait la Pédagogie du projet. Dans cette formation nous avons vu deux choses essentielles. Tous les gens qui réussissent ont un projet. Ceux qui ne réussissent pas peuvent avoir un projet, mais des obstacles inconscients qui bloquent la réussite.  Là aussi il existe des techniques qui permettent de faire sauter ces obstacles, même si nous n’en sommes pas conscients. {Hypnose, EFT, Relaxation, Musicothérapie etc…}. Donnez un projet à des SDF et vous allez leur redonner l’envie de vivre. Même s’ils entrent dans le projet d’un autre. Ici, je vous parle de votre propre projet, de votre propre vision.

Etre heureux ça se décide !

Peut-être encore une chose que vous n’avez pas l’habitude d’entendre. Encore une vision quantique. La vision quantique est l’inverse de la vision classique. Elle nous dit « voyez votre but, votre objectif » et les choses vont se mettre en place d’elles-mêmes. Il n’y a rien à forcer, pas de phrase à répéter, simplement transformer son désir en intention.

Un désir sans intention ne se réalise jamais. Et, ensuite l’intention va amener l’accomplissement. Je ne dis pas en action car l’action implique une volonté personnelle. L’action découle de l’intention. Il n’y a rien à forcer. Encore un fois revenons à notre navigateur. Le navigateur ne va pas descendre de son bateau pour le pousser en faisant des battements de jambes. Souvent nous agissons pour essayer de pousser le destin, mais c’est ce que nous faisons c’est simplement remuer l’eau sans faire avancer le bateau.

 

C’est ma vision qui est mon guide.

 

Quelle est ma vision ?

Qu’est-ce que je suis prêt à faire ?

Qu’est-ce que je veux réellement ?

Comment est-ce que je me prépare ? 



09/12/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 313 autres membres