Nouvelle Conscience

Nouvelle  Conscience

6 - Je reçois ce que j’ai demandé.

« Demandez et vous recevrez » nous dit Jésus, le premier être quantique.

libération.jpg
Je reçois ce que j’ai demandé. Je n’ai rien demandé, je ne reçois rien. C’est simple. Encore faut-il savoir quoi demander et comment demander.

Ce qui ne marche pas

  • Les demandes imprécises
  • Demander à longueur de temps.
  • Forcer le destin
  • Vouloir reprendre la main.
  • Choisir l’argent comme objectif
  • La méthode Coué (en fait ça marche et ça ne marche pas). Il faut un ingrédient complémentaire pour que ça marche.
  • Répéter une formule.
  • Chercher comment faire
  • Croire qu’un dieu va vous exaucer

 

Je veux recevoir de l’argent. Tout le monde aimerait recevoir de l’argent et s’il suffisait de demander de l’argent pour en recevoir, tout le monde le saurait et tout le monde serait riche. Sauf que, à partir de ce moment-là l’argent n’aurait plus aucune valeur puisque tout le monde en aurait.

Ce qui marche

  • Décider d’être heureux
  • Définir ce que je veux vraiment
  • Faire une demande précise, mais pas trop
  • Ne pas se soucier des moyens
  • Qu’est-ce que j’ai envie de vivre ?
  • Demander et ne plus y penser
  • Agir comme si j’avais obtenu ce que je demande
  • Dire une formule
  • La réponse n’est pas toujours immédiate
  • Savoir que l’Univers répond à ma demande.

 

Comment ça se passe réellement?

Comme au restaurant ! Mais c’est vous qui écrivez le menu et ensuite c’est le cuisinier qui prépare le plat (pas vous) et le serveur qui vient vous servir.

 

C’est exactement ce que j’ai fait quand j’ai demandé à l’Univers de me trouver une maison. Je voulais une maison loin d’une route où il y a de la circulation, dans une cité calme, pas trop chère, mais de qualité, et exposée plein sud. Non seulement, j’ai obtenu ce que je demandais, mais j’ai bénéficié ensuite de tout un tas d’avantages que je n’imaginais même pas. Ma maison est à 2 mn à pied, d’un arrêt de bus, à côté d’une Zone commerciale, presque à la campagne avec une gare importante à 20mn à pied et 5mn en voiture et à une heure de Paris en train. Une Biocoop vient de s’installer dans la zone commerciale…

 

A l’époque, j’avais demandé à Dieu, parce que j’avais cru qu’il y avait un Dieu qui répondait à ma demande. Et j’ai mis très longtemps, une quarantaine d’années pour comprendre que ce qui répondait à notre demande n’était pas un Dieu, mais la conscience de l’Univers dans laquelle nous baignons tous. Concrètement cela se passe comme sur Internet. Vous faites votre demande et vous aller obtenir votre réponse, même si votre interlocuteur se trouve à l’autre bout du monde.

 

A chaque fois que j’ai demandé à un Dieu extérieur, je n’ai pas obtenu de réponse. Par contre, à chaque fois que je m’intériorisais dans un état de relaxation ou de prière intériorisée, j’obtenais une réponse. Je précise ici que je ne crois plus en Dieu, mais je sais que l’enseignement de Jésus est un enseignement authentique.

 

La réponse a une durée limitée.

Une réponse n’est pas quelque chose fixée pour l’éternité. C’est ce que j’avais cru au départ. Ce n’est pas parce que j’ai un travail aujourd’hui que ma société existera encore demain. Aujourd’hui j’ai une maison, mais demain je peux déménager. Je reçois ce que j’ai demandé, mais je baigne aussi dans un inconscient collectif qui répond à la pensée collective ambiante.  

 

La réponse dépend de mon état d’esprit.

Ensuite et c’est la chose la plus importante.

Quel est mon état d’esprit quand je fais ma demande ?

 

Mais là nous pouvons y consacrer un chapitre.

Juste un simple exemple, un SDF (comme la majorité des gens)  ne peut demander un palais parce que sa propre conscience lui dit que ce n’est pas possible.  

 

Qu’est-ce que je demande ? Qu’est-ce qui me fait vraiment envie ?

Imaginons que vous cherchez l’amour d’une autre personne et vous n’avez pas d’idée. Je me souviens, j’avais 14-15 ans, j’étais dans un pensionnat religieux et j’ai prié Dieu pour ma futur femme. Je ne me souviens plus trop comment j’ai fait ma demande, mais j’en ai toujours le souvenir.  J’ai dû attendre l’âge de 23 ans pour rencontrer celle qui allait être ma femme. Et aujourd’hui avec un recul de plus de 40 ans, je me rends compte que ça n’aurait pas pu être quelqu’un d’autre.

Certaines personnes vous diront  d’imaginer ce que vous pourriez faire avec cette personne, les endroits où vous pourrez aller ensemble. En réalité, ça ne marche pas ! Je me suis imaginé être le directeur d’une entreprise et ça n’a pas marché. Heureusement ! Sinon nous serions tous directeurs et il n’y aurait plus personne pour faire le travail. Par contre j’ai demandé pour faire un travail qui me plaise et pour lequel je touche un bon salaire et là ça s’est réalisé.  Il faut être précis dans la demande, vague sur les moyens de la réaliser, et demander quelque chose qui corresponde à ce que je suis. J’émets ma demande à l’univers et il va trouver les moyens de la réaliser. Normalement, ce n’est pas la peine de répéter la demande, mais si je ne suis pas sûr de moi, je ne le fais qu’une fois par jour.

 

Ce qu’il faut, c’est avoir à l’esprit là où je veux aller, qu’est-ce que j’aime vraiment, quelle est ma vision du bonheur ? Bonheur signifie être bien ici et maintenant. Il n’y a pas besoin d’être très précis, plutôt se faire une idée de ce que je veux.

 

Par exemple, je veux rencontrer l’homme ou la femme de vie. Ce doit être une personne avec qui je m’entends bien et que je partage certaines valeurs. Surtout ne soyez pas trop précis, sinon vous allez déçu. Si vous désirez une personne blonde qui corresponde spécifiquement à vos désirs et que vous tombez sur une personne brune ou rousse. Ne vous dites surtout pas que ce n’est pas la bonne personne. Etre trop précis, c’est se limiter alors que l’univers nous propose l’infini.

 

Vous pouvez aussi écrire votre demande et ensuite la mettre dans un tiroir. C’est aussi un processus qu’aime l’univers.

 

Pour recevoir ce que j’ai demandé il y a un critère important à respecter : Faire confiance ! C’est ce critère qui fait que ça marche ou pas. Il y a aussi le critère temps. Par exemple, vous voulez être ingénieur, il est évident que la réponse ne peut être instantanée, par contre l’univers peut vous conduire à cette fonction par des voies que vous n’avez même pas imaginé.

 

Qu’est-ce que je demande ?

Qu’est-ce qui me fait vraiment envie ?

Quelle est mon attitude intérieure quand je demande ?

 

Si vous avez une expérience en ce domaine n’hésitez pas à la partager. Vous n’êtes pas seul dans l’univers. Votre expérience peut être utile à d’autres. 



27/12/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 314 autres membres