Nouvelle Conscience

Nouvelle  Conscience

15 – Agir vers la plénitude

Trois mots qui vont changer votre vie

 

coeur.gif

 

Pardonner  - Remercier – Aimer

 

Ils vont changer votre vie parce qu’ils vont changer votre manière d’être, votre manière de voir les choses. Ces trois mots peuvent amener un changement profond dans votre vie. Ces mots ne sont surtout pas à voir dans le sens religieux, c’est-à-dire dans le sens de devoir faire quelque chose pour obtenir une place dans un paradis imaginaire. Non ces trois mots sont capables de changer votre vie maintenant. Attention, ce n’est pas magique, sinon ça se saurait. En fait si, ils ont tout de même quelque chose de magique, mais pas de magie instantanée. Ces trois mots sont : Pardonner  - Remercier – Aimer

Pardonner  - Remercier – Aimer

3 mots qui peuvent changer littéralement votre vie. Je vais les aborder sous un angle de vison différent, inhabituel par rapport à ce que vous avez pu entendre ailleurs.

Pardon

Par le don. Le véritable pardon ne vous demande pas d’excuser une faute grave commise par un autre. Le véritable pardon consiste à se pardonner soi-même des pensées négatives que j’ai pu avoir envers les autres. Comme vous voyez le processus est complétement inversé. Ici je me pardonne à moi-même.

Je me pardonne d’avoir eu des pensées négatives envers moi-même

et envers les autres et je suis résolu de ne plus en avoir.

Vous pouvez dire cette parole tous les soirs avant de vous endormir et vous allez rapidement en constater les résultats positifs*. C’est beaucoup plus simple et efficace de me pardonner mes pensées négatives que de pardonner aux autres. C’est difficile de pardonner à quelqu’un qui nous a fait du mal et qui fait que nous avons des pensées négatives envers lui. C’est plus facile de pardonner nos propres pensées négatives. Mes pensées font ce que je suis, c’est le B.A. Ba de la théorie quantique. Mes pensées créent notre environnement. En agissant sur mes propres pensées, j’agis à la fois sur moi-même et sur les autres. 

Merci

Dire « merci » même quand un événement négatif nous arrive. En disant « merci » je change totalement ma vision des choses. Je ne remercie pas pour le négatif, je remercie pour le changement que cel va permettre. Je suis licencié. Merci pour ce licenciement, parce qu’en étant licencié j’ai maintenant l’opportunité de faire autre  chose que je n’osais pas faire  parce que j’avais peur de quitter mon travail. Hier midi, à la cantine, nous avons rencontré un ancien collègue de ma femme qui a été licencié. Finalement, c’est un mal pour un bien, il se sentait étouffé dans son ancien travail. Maintenant, dans son nouvel emploi, il a toute possibilité pour exprimer son savoir. Si rien ne s’était passé, il aurait continué à végéter dans son ancien travail.. Ce soir en revenant dans le bus, j’ai rencontré un jeune dont je m’étais occupé il y a une quinzaine d’années. Il était sans emploi et faisait des emplois aidés, mais il n’y avait plus droit. Je suis allé avec lui à l’ANPE, ils ont accepté de faire une prolongation de trois mois. Ensuite, il a embrayé sur des stages. A l’époque il ne savait pas peindre et manquait de confiance en lui. Ce soir il vient de me dire qu’il est autoentrepreneur. Merci pour les synchronicités. Que ces deux informations me parviennent coup sur coup, ce n’est pas par hasard.

 

J’aime

Il y a une phrase de Victor Hugo au-dessus de mon bureau :

« Aimer, c’est savoir dire je t’aime sans te parler ».

 Parce que l’autre doit pouvoir ressentir au quotidien l’expression de l’amour.

Il ne faut pas oublier que le mot « aimer et le mot « aimant » ont la même racine. Aimer, c’est attirer ce qui nous est complémentaire. Quand je suis en colère, est-ce que j’attire quelque chose ? Non ! Je repousse, je désaimante. Voici aussi une autre phrase :

« Dans la vie il y a deux choses importantes,
faire ce que vous aimez et aimer ce que vous faites ! »

Faire ce que l’on aime ce n’est pas difficile, aimer ce que l’on fait est parfois plus difficile. Avant je n’aimais pas faire la vaisselle et quand je me suis dit « A partir de maintenant, je vais aimer faire la vaisselle ! » Ensuite, j’ai fait la vaisselle sans y prêter attention. Cela, c’est pour s’aimer soi-même, mais je l’ai aussi fait pour beaucoup d’autres personnes. J’ai envoyé des pensées d’amour envers différentes personnes que j’aimais ou que je n’aimais pas. Et là, c’est vraiment étonnant, c’est comme si l’Amour vous répondait. La personne à qui vous vous adressez ressent cet amour. (Même silencieusement, en pensée.)

 

La première fois ù je l’ai expérimenté. C’était lors d’un stage dans lequel il y avait cette ouverture à l’amour désintéressé. Il y avait une personne dans ce stage que je ne pouvais pas sentir. Le soir l’animateur nous a dit d’imaginer que la Vierge Marie, nous prend dans ses bras le soir avant de nous endormir. Je ne croyais plus en Dieu et c’est ce que j’ai fait. Le lendemain matin, l’animateur nous avait demandé de nous serrer dans les bras les uns des autres et quand j’ai pris cette personne dans les bras, c’est comme si ce désaccord inconscient était tombé. Et ce jour-là, beaucoup de barrières psychologiques sont tombés. Je ne crois toujours plus en Dieu, par contre ce que je suis certain, c’est que nous sommes entourés d’une conscience d’Amour et que des êtres comme Jésus, Marie sont dans cette conscience. Et si nous nous connectons à eux, ils élèvent notre conscience.

 

Pascal Cadart

 

 

 

 

  • Si vous pratiquez l’EFT, vous pouvez aussi utiliser cette technique en disant dans une ronde « je m’aime et je m’accepte complétement même si j’ai eu des pensées négatives envers moi-même ».


17/03/2017
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 313 autres membres